mardi 28 février 2012

Renaud, Jung, Hugo et les autres.


Il est temps de dévoiler un nouveau secret. Il s'agit d'un complot national jusqu'alors bien gardé. Mais après une longue enquête, déguisés tour à tour en producteurs de disques, en groupies, ou en tabourets de bar, après l'audition de centaines de témoins dont la mère à Titi, Gérard Lambert ou Germaine, nous sommes en mesure d'affirmer, avec des kilo de dossiers de preuves à l'appui, que le chanteur Renaud, notre chanteur Renaud, nous a quitté aux environs de 1995.

Depuis c'est un piètre sosie qui le remplace. Et celui-ci, en plus de chanter comme une casserole, fait n'importe quoi. Déjà en 2005, cet individu avait soutenu le Oui au référendum sur la constitution européenne, cette blague. Notre Renaud à nous n'aurait jamais fait ça. Imaginez comment il aurait volé dans les plumes de ces tristes technocrates. La preuve :''Société tu m'auras pas'' qu'il chantait. Et pensez-vous que le chanteur de ''500 connards sur la ligne de départ'' aurait offert un 4x4 à sa compagne ? Bien sûr que non.

Le vrai Renaud n'est pas mort, bien entendu, mais il serait sur une île près de la Jamaïque avec Elvis et Bob.

Alors certains lecteurs grincheux diront : ''oui mais Renaud même avant 1995 ça jamais été çà. Il a soutenu Mitterrand j'te ferai dire et après Les Verts, bonjour le social-traître''. Nous leur répondrons d'abord d'aller se faire enculer avec de la litière usagée pour chat afin de choper la toxoplasmose, ça les rendra moins tristes. Ensuite nous allons développer le vrai objectif de cet article.

On sait pas vous, mais nous quand on fait connaissance avec quelqu'un ou quelqu'une qui a des album de Renaud chez lui, on se sent déjà un début de connivence. Avoir été bercé durant son adolescence par ''Déserteur'' ,''Mon Beauf'', ''Camarade Bourgeois'' ou ''Hexagone'' vous ouvre la perspective, pas toujours mais souvent, d'un début de culture contestataire (il n'y a pas de quoi non plus devenir un bolchévique, mais en même temps, nous, les bolcho on en a soupé, on en dit pas plus car c'est tout un art de savoir refermer une parenthèse à temps).

Écouter Renaud au collège ou au lycée, quand ses autres camarades de classe écoutent les soupes des radios privées, c'est déjà marquer des points dans le tableau du p'tit contestataire. Pour les moins de trente ans c'est aussi le signe d'une curiosité certaine, celle qui les a poussé à aller fouiller dans la discothèque de leurs parents ou de leurs grands frères et sœurs, et sans préjugés générationnels.

Ainsi les gens qui sont passés par ces démarches se reconnaissent, pour ainsi en revenir à l'idée de connivence. Les chansons de Renaud, comme d'autres, servent ainsi de balises culturelles. Et qu'importe la personne qui chante ces chansons, l'important c'est le personnage qu'il présente et celui que chacun perçoit. En terme de psychologie analytique, Carl Jung appelle ça la persona, du nom du masque de théâtre en Grèce. Replacez le dans un diner, vous aurez trop la classe.

Ce qui marche avec des chanteurs engagés, marche aussi avec des écrivains, des journalistes ou des politiques. Qu'importe le connard qui se cache derrière la persona, c'est le message et l'utilisation que l'on en fait qui compte.

Des exemples de persona, on est tombé sur deux gratinés. En ce moment, à la fin des meeting du Front de Gauche, y a Méluche qui lit des textes de Victor Hugo. Alors on aime ou on aime pas la grande gueule crypto-quelque-chose du Front de Gauche, mais ça fait son petit effet quand même. Quand à Victor Hugo, vous prendrez soin de lire l'excellent petit bouquin de Paul Laffargue La légende de Victor Hugo, puis si vous ne l'avez pas encore fait vous lirez Les Misérables. Parce que, ça aussi c'est une balise de gauche et que ça fait jamais de mal.

Nous, on l'a lu, c'est pour ça que l'on va se réécouter quelques albums de Renaud.

23 commentaires:

Anonyme a dit…

Tous ces longs paragraphes laborieux pour en arriver à ce pathétique gémissement mélencho-droitier... RIP

Guillaume a dit…

N'est-ce pas ?

Anonyme a dit…

le naufrage de Renaud, qui n'est évidemment plus un secret pour personne depuis belle lurette, était rétrospectivement ultra prévisible. C'est ça à mon avis la leçon intéressante à tirer, et ce texte passe à côté. Quand à 30 ans on "pige pas la différence profonde" entre trotskisme et stalinisme, pas étonnant ensuite que le processus de droitisation aille à son terme. C'était écrit depuis le début (indépendamment de la qualité de ses 1ers albums – je le dis en tant qu'ex-fan).
Moralité donc : sans base idéologique minimale du communisme révolutionnaire – donc du trotkisme – on peut bien être anti-bourgeois, contestataire, voire même sympa quand on est jeune ; le destin est tracé. La seule prévention, c'est la formation et le sérieux politique.. qu'au sein du NPA les partisans du communisme révolutionnaire sont les premiers à fixer comme objectif.
Sans polémique, les AD en ricanent, libres à eux… mais alors pourquoi vous étonnez vous de l'évolution de Renaud ? méfiez vous, c'est peut-être votre miroir dans 10, 20 ans que vous regardez.

KV.

Anonyme a dit…

ou peut-être le tien (et tous les curés rouges du npa, qui détruise le parti avec leur débilité politique), car derrière le gauchisme se cache souvent, au final, un foutu bureaucrate autoritaire (que ce soit dans la majo du parti, ou dans ses tendances/fractions)...

Vous vivez dans votre bulle, et le pire c'est que vous le théorisez. On peut être trotskiste, militant du npa contre mélanchon, avec une base théorique, et arrêter de parler et d'agir comme un curé rouge qui essaie de se convaincre soi-même de ses idées en mettant les mots révolution, bourgeois etc toutes les 2 phrases.

Vous faites chier, et le pire c'est que vous enfoncer le parti avec vous (et je parle envers la p2 et autres tarés de la tendance claire).
Et non je ne suis pas un "affreux partisan" de la GA en disant ça ...

Anonyme a dit…

"Quand à 30 ans on "pige pas la différence profonde" entre trotskisme et stalinisme, pas étonnant ensuite que le processus de droitisation aille à son terme."

"La seule prévention, c'est la formation et le sérieux politique.. qu'au sein du NPA les partisans du communisme révolutionnaire sont les premiers à fixer comme objectif."


Vous savez ce sentiment qu'on a déjà tous eu en voyant, lisant ou entendant des types de notre âge (jeune) mais qui paraissent pourtant atrocement vieux, réacs et hors de leur époque... eh bien j'ai un temps cru que c'était réservé à la droite. Ce qui est manifestement faux quand je lis ce genre de sottises doctrinales.

Au passage mettez-vous d'accord avec l'ouvrier-candidat Poutou qui dit qu'on s'en fout de Trotsky au NPA. Ouais j'ai entendu ça à la télévision bourgeoise sur France 2 . Lui aussi la société l'a eue !

Anonyme a dit…

"Moralité donc : sans base idéologique minimale du communisme révolutionnaire – donc du trotkisme –"

Bah voyons ! Comme si Trotsky a été le seul communiste anti-stalinien. Et par ailleurs encore faut-il expliquer le pourquoi et le comment de chacun. Et si on en est dans un concours de pureté communiste, parmi les premiers ça reste quand même des gens comme Marx. Et l'avantage de cette base là c'est qu'on reste dans la théorie sans avoir à avaler les couleuvres qui vont avec.

Anonyme a dit…

OK pour 15:38. Parler de marxisme, en l'occurrence, pour ce que je voulais dire, aurait suffit.

A 12:53 : laisse béton. si dès que tu es pas d'accord c'est "curé rouge" direct, eh ben alors xxx et marche à l'ombre.


Je n'ai pas posté pour les querelles habituelles NPA. Je persiste à dire que Renaud, en faisant le choix politique de clamer dans HLM que pour lui trotskisme et communisme (au sens stal') c'est kif-kif, affirme une position dont je maintiens qu'elle annonce son évolution future. Si vous voulez pas voir le rapport avec la formation politique - dont c'est une des tâches première d'un parti, où je dis une connerie ? - alors on est mal barré.


KV

Anonyme a dit…

Nouvelles période, nouveau parti ça te dit quelque chose? Beaucoup de trotskyste ont fait le choix, très juste à mon sens, de former un nouveau parti plus large, et pas réserver uniquement au communiste révolutionnaire trotskyste. C'est ce qui était et ce qui sera la force du NPA ou de tout autre mouvement qui lui ressemblera.

Par contre d'accord qu'il y a eu et il y a un grand manque de formation, de lectures didactiques de textes simples de Marx ou autre rien que pour faire comprendre la dynamique de la lutte des classes.

Sinon d'accord avec le premier commentaire et en avant pour la campagne Poutou dont les passages à la télé sont, j'en suis persuadé, enthousiasmants pour toute personne se réclamant de la gauche de la gauche.

Anonyme a dit…

Si on fait un tour d'horizon les militants ont le choix entre un PCF dirigé par un ex-trotskiste, un parti communiste révolutionnaire ouvertement trotskiste et le NPA en parti Trotskyste mais qui ne s'en réclame plus. D'où peut-être le manque de sérieux politique et de formation, non ?

Ce que je reproche au NPA c'est de ne pas savoir ce qu'il veut et c'est ça que tout le monde ressent. Parce que sortir de l'impératif Trotskyste j'y suis assez favorable, le problème c'est que qu'en interne ça n'a jamais été véritablement le cas. Après si ça se compare à LO forcément...

De toute manière si le NPA ne se réservait pas aux communistes révolutionnaires, il ne se trouverait pas là où il est aujourd'hui. Plus largement, je ne suis pas certain qu'il soit possible à gauche de regrouper le très hétéroclite mouvement altermondialiste en un seul parti. C'était peut-être voué à l'échec.

Enfin non, Poutou n'est pas enthousiasmant et je me souviens d'une note d'une majo du NPA décrivant très bien cette situation. Faut arrêter de se raconter des histoires et son dernier passage TV ne passait pas pour celui d'un ouvrier combattif mais pour celui d'un enfant gâté (avec un sur-jeu évident). Inutile de se plaindre c'est ce que ça a donné dans l'opinion qui n'est pas que "petit-bourgeoise" ou résultant d'un sale coup des médias.

La campagne est très mauvaise, le candidat aussi et de manière générale la ligne politique est floue et incomprise. Alors oui ça va voir ailleurs et je pronostique l'éclatement (supplémentaire) du NPA entre le FDG et LO pour les raisons que j'ai indiquées. Ratage complet en attendant de trouver quelque chose de vraiment nouveau et pas seulement dans le nom. C'est sincèrement dommage.

fatalisme a dit…

Le NPA parti trotskyste? Non c'est absolument faux peut être dans ton comité mais pas le mien , pas du tout même! Ni le moins du monde de réference au communisme révolutionnaire.

Les passages de Poutou à Ruquier et Mots Croisés était excellent c'est un fait on peut s'apitoyer et laisser un politicard style Mélenchon récolter tout le bénéfice de la colère de gauche ou alors tout faire pour présenter une alternative anticapitaliste, indépendante totalement du PS et un candidat ouvrier non professionel, personnelement j'ai fait mon choix depuis lontemps.

Ce n'est pas raconter d'histoire que relater une évidence et des faits: de très nombreux messages de sympathie sont arrivés au NPA pour féliciter l'apparition de Poutou, des gens se sont identifiés à lui en tant que petits qui ouvre sa gueule face à des politiciens.

Je dit pas que la campagne est miraculeuse, très loin de là, elle a plus que du mal à démarer, mais à en juger par les réactions de mon entourage par exemple ( proche PS-FdG) face au "nouveau Poutou" je pense sincérement qu'il y a un coup à jouer dans cette présidentielle.

Quant au "PCF dirigé par un ex-trotskyste"( pour prouver que tout le monde est trotskyste à l'EG) et "Poutou enfant gâté" cela décridibilise ton message.

Guillaume anarcho-droitier a dit…

@ fatalisme :

Tes réactions optimistes me rappelle ma période où j'étais au PCF ou encore proche d'eux. Exemple en 2002 et 2007 les cadres racontaient que la campagne avait été "très intéressante" et que les résultats ne reflétaient pas la richesse des échanges. En 1998 aux Européenne, le PCF nous réconfortait en nous expliquant, je cite : "que si l'on a perdu plus de voix que l'on en a gagné de nouvelles on en avez gagné quand même"
On a jamais aussi bien euphémisé l'annonce d'une grosse branlée !
Je peux vous pondre quelques communiqués dans ce genre pour le 22 avril si vous voulez.

Enfin, pour "fatalisme", un vrai conseil de copain, si si :
Ne jamais rien conclure sur des remontés de témoignages de sympathies. Combien ? dix ? cinquante ? même cent ça ne reflète rien. Ca fait plaisir certes et ça motive pour continuer les campagnes mais ça risque aussi de se couper de la réalité (en clair la majorité des gens s'en foutent) et la chute ne sera que plus douloureuse.

Guillaume anarch-droitier a dit…

@ fatalisme :

Tes réactions optimistes me rappelle ma période où j'étais au PCF ou encore proche d'eux. Exemple en 2002 et 2007 les cadres racontaient que la campagne avait été "très intéressante" et que les résultats ne reflétaient pas la richesse des échanges. En 1998 aux Européenne, le PCF nous réconfortait en nous expliquant, je cite : "que si l'on a perdu plus de voix que l'on en a gagné de nouvelles on en avez gagné quand même"
On a jamais aussi bien euphémisé l'annonce d'une grosse branlée !
Je peux vous pondre quelques communiqués dans ce genre pour le 22 avril si vous voulez.

Enfin, pour "fatalisme", un vrai conseil de copain, si si :
Ne jamais rien conclure sur des remontés de témoignages de sympathies. Combien ? dix ? cinquante ? même cent ça ne reflète rien. Ca fait plaisir certes et ça motive pour continuer les campagnes mais ça risque aussi de se couper de la réalité (en clair la majorité des gens s'en foutent) et la chute ne sera que plus douloureuse.

Fatalisme a dit…

@ Guillaume

Oui la chute fut rude pour le PCF d'autant plus celui-ci a crut que son héritage lui ferait un parachute.

Par contre, même si le NPA fait 0,5%, cela voudrait-il dire que les anticapitalistes ont tort? Qu'il faut "louvoyer" avec le PS ?

Pour moi surement pas ( et la grosse branlée ça n'arrive que pour ceux qui ont l'espoir de faire changer les choses grâce à leur sondages).

Et oui, cette campagne n'est pas facile (ou peut être inaudible car terriblement révolutionnariste car ouvrieriste), mais elle certainement plus préférable à celle du FdG qui entretient l'illusion que quelque chose changera pour nous, admettons avec leur 10%, ( soyons très très gentils) ça sert à quoi?, a part avoir fait passer du camp "" lutte des classes "" au camp "" pesons sur Hollande "" une grande partie des militants de gauche notamment syndicalistes?

Anonyme a dit…

Le FDG au moins il fait le boulot et en partant d'aussi loin vu que le PCF était tombé à 2%. A part regarder tout le monde de haut, user de grands mots et vous complaire dans votre côté ouvriériste, vous servez à quoi au juste pour la gauche ? Pour théoriser la branlée à venir comme la confirmation d'une pureté révolutionnaire faut vraiment avoir le cerveau pourri. Ce qui a toujours fait échouer notre camp, d'ailleurs.

En outre ne faites pas trop les fanfarons car la direction du NPA peut changer d'attitude à l'avenir et être autrement plus commode avec le FDG.

Fatalisme a dit…

" Pour théoriser la branlée à venir comme la confirmation d'une pureté révolutionnaire faut vraiment avoir le cerveau pourri "

Ah bon qui fait ça? Vous lisez vraiment de biais pour croire que quelqu'un se complait dans la campagne Poutou.

Et tu réponds à côté: un score à deux chiffre (improbable) du FdG pourquoi faire? Le PCF a fait 20% pendant des années.

Anonyme a dit…

Il y a pas que le chiffre qui compte.

Courant Anarcho-Droitier a dit…

Je suis Guillaume du Courant anarcho-droitier et j'approuve le message d'Anonyme de 10:25.

Le bougnat a dit…

Bon comme je suis un peu néophyte, et surement un peu con aussi, je ne comprends pas grand chose à toutes les subtilités de ces positionnements... par contre pourquoi est-ce que vous publiez tous en Anonyme?

Courant Anarcho-Droitier a dit…

Alors là très bonne remarque cher M.Bougnat !
Ce serait bien en effet que nos lecteurs signe au moins d'un pseudo leur contribution. Histoire de correction...

Anonyme a dit…

Allez rigolez un peu
http://kropot.free.fr/Mattick-Stalbolch.htm

Sinon, y compris pour les AD (que je trouve marrant même si "politiquement" je suis pas du tout d'accord" rappelez vous ces citations du Grand Léon :

"Pour un traître, 4 murs c'est 3 murs de trop" (pour Besancenot^^)

"La seule place pour un gréviste, ce moustique jaune et nuisible, est le camp de concentration"

Bon le moins drôle c'est que j'en ai rencontré qui sont ok avec ces phrases^^

Fatalisme a dit…

"La seule place pour un gréviste, ce moustique jaune et nuisible, est le camp de concentration"

Plus d'info sur cette citation? j'avoue je comprends pas, Léon aurait dit ça?

Mon univers s'effondre...

(Plus d'infos sérieusement, quel livre?)

pimpon a dit…

«Pour les moins de trente ans c'est aussi le signe d'une curiosité certaine, celle qui les a poussé à aller fouiller dans la discothèque de leurs parents ou de leurs grands frères et sœurs, et sans préjugés générationnels.»

-de 20ans plutot ama.

Parce que a part les plus jeuno, qui ne connait pas renaud bordel?

Comment?

La personne qui a la charge culturelle équivalente a une moule avarié?

Ouai, klur, mais on parle de gens de gauche là?
Oui.
bon donc non, pas possible.
Et puis il a jamais été blacklist des médias, si?

Bon sinon oui oui, très clairement, peu importe la personne, m'enfin ca a ses limites aussi, quand même.

Exemple: hollande qui dit que son ennemi c'est la finance avant d'aller lui sucer les boules dans le guardian.

Cela dit, est ce c'est positif parce que ca élargi l'influence de nos idées comme le dit meluch ou négatif parce que ca les discréditerait?

Je sais pas trop et a la limite osef, c'est comme ca, faisons avec et tirons en le meilleurs.

Putain sinon GG le troll gauchiste (au vrai sens propre et tout du terme) lâché dès le 2e com'.

Sinon oui moi aussi j'ai entendu poutou dire qu'osef de trostky.
Doit y avoir de ces discutions maintenant au NPA...

Ah et encore, oui, je sais ca commence a faire, mais merde on est sur Internet.

Donc, je voulais dire.
Trotsy tout antistalinien qu'il fut n'etait pas non plus la meilleurs incarnation du communisme, faut pas déconner.

Faut lire un peu du chomsky aussi.

Quoi?

Cette ordure cyrptojesaispasquoi?

OUAI, D'ACCORD.

Fatalisme tu es ridicule et pathétique.
Si, je t'assures.
Vous vivez vraiment sur une autre planète maintenant au NPA.
Enfin c'est logique puisque vous serrez bientot plus qu'entre pure toussa toussa.

Pendant ce temps mélenchon sera président et lancera la constituante.

Peser sur hollande?

Tu as bien écouter poutou?
Non, pas possible.
Ou alors tu t'es tromper et en faite c'est mélenchon qui incarne la lutte des classe en ce moment et le NPA qui incarne le rabattage de voix (bon c'est 0.1% soit, mais tout de même, espèce de traitre) sur hollande parce que "faut dégager la droite, faut dégager sarko et toute sa bande lol".

Tu te rends même pas compte que vous avez carrément le même argumentaire que hollande himself: "VOTE UTILE VOTE UTILE!".

«
Et tu réponds à côté: un score à deux chiffre (improbable) du FdG pourquoi faire? Le PCF a fait 20% pendant des années.»

meeting npa (50 personnes)
meeting FdG (salles trop petites)

Hollande ne convainc personne comme poutou
Mélenchon propose du concret qui parle au gens et il a éparpiller par petits bouts facon puzzle la pen.

etc

Non mais après bon, j'veux pas te faire de la peine non plus.
C'est un peu comme CSP qui braille partout (depuis que sa meuf l'a plaqué il est en pleine dépression) que ca sert a rien sarko est déjà réelu parce qu'il sera face a la pen.
Et que quand on dit pourquoi il répond:

"parce que"

Oui ok, mais, pourquoi? Développe.

"PARCE QUE!"

...

Sinon le fait est que la destruction des retraites et passée et qu'en grèce c'est au bout du 8e plans d'austérité que ca commence a se rebeller un petit peu.

Mélenchon et tout le FdG ont eu raison.

Quand on se dit de gauche et qui plus est coco révolutionnaire et donc marxiste on s'en tient au faits et a l'analyses de ceux ci normalement.

Anonyme a dit…

Dans la Pravda, du 12 février 1920... En fait la phrase exacte c'est "La meilleure place, pour un gréviste, ce moustique jaune et nuisible, c'est le camp de concentration.".

Différents trotskistes m'ont confirmé cette phrase, et j'en connais même qui ont réussi à la défendre (mais est-ce que ça vaut le coup de reproduire leur argumentation ^^ ?)