lundi 22 août 2011

Mais c'est qui ces connards ?

Telle est la question qui va surgir chez beaucoup d'individus en commençant à survoler ce blog. « Connards », nous ne le sommes pas tant que ça ; nous sommes anarcho-droitiers, il y a une légère nuance (voir la charte).

Nous sommes (encore) des militants du NPA, et sommes, disons... quelque peu réservés sur l'orientation que prend ce parti qui se voulait ''nouveau''. Nous sommes d'autant plus sceptiques en le comparant aux ambitions que les membres de la LCR et les milliers de personnes intéressées par le projet NPA s'étaient fixés au départ. « Faire un grand parti rassemblant tous les anticapitalistes, un parti de masse s'inspirant du meilleur de toutes les composantes du mouvement ouvrier, adopter de nouvelles façons de militer, etc etc... »
Si on ne veut pas être méchant tout de suite (mais , n'ayez crainte, on le sera férocement dans ce blog), disons simplement que pour l'instant le NPA ressemble à un parti d'extrême-gauche classique avec des militants d'extrême-gauche... classiques. Et l'extrême-gauche classique ne séduit ni ne fonctionne.

D'où l'idée (géniale) du Fight Club : nous sommes entre camarades et on va se taper dessus. Vous allez voir : ça fait un bien fou. Ainsi, il y aura des articles de réflexion, d'études et il y aura des billets gratuitement méchants. N'est-ce pas jouer contre son camp ? Non. Notre démarche est celle d'un médecin qui décrit les symptômes d'une maladie. C'est dur et sans pitié, mais c'est nécessaire. Au malade, ensuite, d'adopter un comportement sain s'il veut survivre et avoir une descendance.

Si l'irrévérence et l'impertinence, qui seront la signature des anarcho-droitiers, en blessent certains, tant mieux. Qu'ils se disent que « tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort » et qu'ils prennent du recul sur leur façon de militer. Si nos caricatures, et nos vannes de potaches les énervent, qu'ils les réutilisent contre nos adversaires communs.

Enfin, nous avons l'intention de poursuivre, avec tous ceux qui le souhaitent le projet initial du NPA, à savoir « rassembler le meilleur des différentes traditions du mouvement ouvrier ».Nous inviterons donc d'autres courants du mouvement ouvrier – révolutionnaires ou réformistes – à descendre dans notre cave pour voir ce qu'ils ont dans le ventre.

Nos adversaires seront ceux qui ne rigoleront pas à nos blagues.

Ça va chier !



1 commentaire:

kokomag a dit…

Salut à vous mauvaises graines, un petit oiseau vient de faire parvenir le liens vers votre site jusqu'au cœur de l'Europe directement dans les bureaux du S.P.E.C.T.R.E....

Notre comité centrale après un bref débat à voté à l'unanimité (chercher le pléonasme) une motion pour dire que nous apprécions votre initiative.

nous vous invitons donc à visiter le site de kokomag (notre vitrine public) à l'adresse: http://kokomag.wordpress.com/

fraternellement,
le comité de KoKomaG