mardi 4 octobre 2011

Full Metal Anticapitaliste

Chaque année, à la Toussaint, le NPA, comme la LCR avant lui, organise une semaine de formation à Tôtes, petite commune de Normandie. Cette formation est plutôt destinée à celles et ceux que l'on appelle pudiquement les ''animateurs'' du parti, pour ne plus dire les cadres. Nous n'avons pas la chance d'y aller, aussi allons-nous devoir nous contenter d'imaginer ce à quoi elle pourrait ressembler cette année, suite à la petite restructuration du parti ces derniers temps...


L'animateur : Je suis l'animateur de votre formation. A partir d'aujourd'hui vous ne parlerez que quand on vous parlera, et les premiers et derniers mots qui sortiront de vos sales gueules seront ''camarade'', est-ce que c'est clair, tas de punaises ?

Les stagiaires : Camarade, oui, camarade !

L'animateur : Mon cul ! J'entends rien, montrez-moi que vous en avez une paire !

Les stagiaires plus fort : Camarade, oui, camarade !

L'animateur : Si vous ressortez de chez moi, mes louloutes, si vous survivez à ma formation, vous deviendrez des machines à militer, des anticapitalistes en acier trempé, des bolchéviques de la mort implorant la révolution. Mais en attendant, vous êtes rien, bande d'enfoirés, de l'eau tiède, de la chiasse social-démocrate, du branloman végétatif décroissant ! Parce que je suis une peau de vache, vous me haïrez ; mais plus vous me haïrez, mieux vous militerez. Je suis vache mais je suis réglo. Pas de sectarisme politique ici, je n'ai rien contre les gauchos, droitos, anars ou unitaires. Ici vous n'êtes tous que des vrais connards et j'ai pour consigne de balancer toutes les couilles de loup qui n'ont pas la pointure pour militer dans mon cher parti. Tas de punaises, est-ce que c'est clair ?

Les stagiaires : Camarade, oui, camarade !

L'animateur : Mon cul je n'entend rien !

Les stagiaires plus fort : Camarade, oui, camarade !

Au fond du rang, en aparté :

Romain : On en tient un bon de curé rouge, dis donc !

Guillaume : C'est carrément un archevêque rouge !

L'animateur : Qui a parlé ? Qui est le tordu qui a parlé ? Quel est l'espèce de trou du cul cryptofasciste qui a signé son arrêt de mort ? C'est personne ? Vous me ferez du collage d'affiches sous la neige jusqu'à en crever la gueule ouverte ! Vous irez me differ des tracts pacifistes devant les casernes jusqu'à ce qu'à en chier du sang !

Les deux anarcho-droitiers : Camarade, c'est nous, camarade !

L'animateur : Tiens, tiens, tiens... Mais qui voilà ? Si c'est pas les deux faces de pine anarcho-droitières qui veulent saper mon parti adoré avec leur blog à la con ? Toi, là, tu oses ramener ta sale petite gueule alors qu'on te voit le jour au travers ? C'est quoi ton nom, sac à foutre?

Romain : Camarade, je m'appelle Romain, camarade!

L'animateur : Mon cul ! A partir de maintenant tu t'appelles Crevette. Est-ce que ça te plaît ce nom-là ?

Romain : Euh... Camarade, oui, camarade !

L'animateur : Eh ben y a quand même un truc que tu vas pas tellement aimer, Crevette, c'est qu'il y aura personne ici pour rire à tes blagues de petit fumiste libéral-hippie.

Romain : Camarade, oui, camarade !

L'animateur : Toi, là, à côté, au lieu de ricaner, dis-moi de quel minable trou paumé tu sors.

Guillaume : Camarade, de l'Aveyron, camarade !

L'animateur : Bordel de Dieu ! En Aveyron y a que des brebis et des curés pédophiles. Vu que t'as pas trop l'air d'une brebis, je suppose que t'aimes bien tripoter les gamins dans les sacristies ?

Guillaume : Camarade, non camarade !

L'animateur : Tu serais pas un trou du cul de petit bourgeois qui essaierait de nous apprendre le marxisme ?

Guillaume : Camarade, non camarade !

L'animateur : T'as pourtant une sale gueule à tripoter la boniche en lui expliquant les rapports de production !

Guillaume : Camarade, non camarade !

L'animateur : Je vous ai à l'œil mes louloutes ! En attendant, pour vous et pour tous les bleubites néokeynésiens de cette chambrée, je vous garantis que vous allez morfler ! C'est ça le militantisme : plus tu en baves, plus t'es digne. Ici, pas de raclure de bidet, de social-geek planqué derrière un clavier : tout le monde sur le terrain ! On va commencer par un parcours du combattant avec 15 kg d'affiches sur le dos et un seau de colle de 20 litres dans les bras, et gare à celui ou celle qui en renverse une goutte, je lui fait bouffer sa brosse télescopique. Après, y aura chorale. Rompez tas de punaises !

11 commentaires:

Anonyme a dit…

«L'animateur : T'as pourtant une sale gueule à tripoter la boniche en lui expliquant les rapports de production !»


Mouhahahahaha <3


C'est CSP qui vous a inspiré?


http://comite-de-salut-public.blogspot.com/2010/11/senor-si-senor.html


Énorme en tout cas.


Je re met dans le doute, parce que blogger est un sale enculé de fasciste qui "censure" comme une pute depuis quelques temps.
Pareil chez CSP on dirait.

Courant Anarcho-Droitier a dit…

Quoi CSP ? Non on fait pas du CSP on fait de l'anarcho-droitisme, y a des points communs mais il commence à nous courir celui-là ! CSP il est usé et fatigué, on le voit bien, la relève c'est nous !

( ceci dit si cette conversation pouvait rester entre nous... c'est pas qu'on ait peur mais bon...on sait jamais avec lui)

;)

Cédric a dit…

Énorme... Je serais curieux de vous voir le crane rasé, au garde-à-vous avec un balai en guise de fusil.

Anonyme a dit…

Mort de rire ... Cela dit, CSP est pas usé ... loin de là ...

Anonyme a dit…

J'allais le dire, le CSP qui pédale dans l'huile depuis quelques temps.

Et puis en plus il a pas de couille cette tapette de pleureuse de put… hum pardon, j'ai eu un brouillage d'onde avec alain soral je crois, c'est dangereux ses chemins là…

Anonyme a dit…

Et merde jme suis fais rape mon msg d'hier…

Bon, tant pis, total rigolage


https://www.youtube.com/watch?v=9509KQ77p-w

Anonyme a dit…

Ah, ouf, récupéré :)

Cadeau:

https://fafwatch.wordpress.com/2011/10/02/grand-concours-de-masturbation-fasciste-le-15-octobre/

Anonyme a dit…

CSP au Front d'Gôche ? Ah non merde ... c'était juste un cauchemar ...

comité-de-salut-public a dit…

De source certaine et incontestable, il apparaît que c'est l'anniversaire de l'un des deux anarcho-droitiers aujourd'hui. Bon anniversaire, donc.
Ceci dit, il est bien évident que les propos tenus à mon encontre appellent une riposte de taille biblique, manière d'apprendre la politesse à ces sales jeunes. Rien de bien méchant rassurez-vous : je me contenterai de vous vitrifier gentiment et ensuite on en parle plus, hein. Genre l'apocalypse entre copains quoi.

Courant Anarcho-Droitier a dit…

(les deux anarcho-droitiers, à genoux sur une buche,en chantant : " on vous demande pardon M.CSP, on vous demande pardon M.CSP...)

Anonyme a dit…

aaah la version bolcho de full metal jacket ! J'ai bien ri, d'autant plus qu'ayant fait Tôtes, j'ai eu tout de suite quelques idées de casting dans la tête...